mardi 28 février 2012

Honte à toi !


Pourtant, j’étais très content du succès de « The Artist » aux Oscars. Tout d’un coup, on parlait du cinéma français à Hollywood. J’étais heureux que pour la première fois un film non anglo-saxon soit primé comme meilleur film (et non pas meilleur film étranger), et qu’enfin un acteur français soit récompensé.

J’étais content jusqu’au moment où notre sinistre ministre de la culture déclara sur Europe 1 : que la victoire de The Artist aux Oscars était la victoire de la politique de Nicolas Sarkozy et de la Hadopi, que l'Académie des Oscars aurait voulu récompenser la politique Hadopi du gouvernement français en récompensant le film de Michel Hazanavicius, qui ne sert donc que de faire-valoir.

Mitterrand nous dit donc en quelques mots que ces 5 récompenses sont en fait des récompenses politiques, et que si le même film avait été présenté aux Oscars sans que Hadopi ait vu le jour, le film n’aurait jamais gagné !

Mitterrand vous n’y connaissait donc rien à la culture, alors faites nous plaisir, fermez votre gueule, quittez vite ce gouvernement, et même le pays, ça nous fera du bien !

Et si j’étais le metteur en scène du film, l’Oscar je vous l’enfilerais bien profond (quoique vous aimeriez surement…).

Mitterrand est une honte pour la France !!!

4 commentaires:

Cactus , ciné-chineur a dit…

miaou en mars

Io a dit…

Ce Jean foutre a perdu une belle occasion de se taire. Déjà comme anonyme, ça serait discutable, mais comme ministre de la culture, c'est inacceptable. Il joue à quoi, ce monsieur?
Je lui balancerais bien un coup de griffe pointue, tiens!

Au fait, The Artist, c'est audacieux et très réussi. Longue vie à Dujardin!

Marc a dit…

Tiens, je suis bien d'accord avec toi! Depuis qu'il est ministre, il n'a cessé de me décevoir... J'avais poussé un cri d'énervement quand j'avais vu la détermination qu'il mettait à défendre son ami violeur planqué en Suisse... alors que par ailleurs, quand il s'agit d'avoir un peu de courage et de défendre la littérature et la culture française, il n'y a plus personne... C'est assurément un des pires ministres de la culture qu'on ait pu avoir...

Françoise a dit…

Malheureusement, le ridicule ne tue pas.
Les politiques seraient en danger et nous enfin en paix.

Bonne soirée.