mercredi 13 juin 2012

Georges Feydeau en aurait rêvé….


Le célèbre écrivain, se serait sans doute régalé de la situation vaudevillesque que nous vivons ces derniers jours à l’Elysée. Nul doute qu’il en aurait écrit une pièce pleine d’humour comme à son habitude.

N’ayant pas la plume de Monsieur Feydeau, je me permets néanmoins de proposer le synopsis de ce qu’aurait pu être la pièce intitulé : « La Dame de L’Elysée ».

Un homme d’une quarantaine d’année qui n’a jamais travaillé de sa vie, mais qui a réussi à gravir les différents échelons de la haute administration, se sépare après plusieurs années de la mère de ses enfants, elle-même élue de la république, mais qui a essuyé un cuisant échec lors de sa campagne présidentielle.

Il rencontre une journaliste, et tombe amoureux d’elle. Quelques années plus tard, l’homme se retrouve président de la république, après une campagne pleine de promesses, mais qui ne traitait pas des véritables problèmes de la nation.

Pour essayer de calmer son ancienne moitié, il fait un marché avec elle, lui promettant si elle est élue député, le poste du perchoir à l’assemblée nationale. Toute ravie de cette promesse, la femme décide d’aller se présenter dans une circonscription, où il y a déjà un élu du même parti qu’elle, depuis plusieurs années.

Mais voilà, la Dame de l’Elysée, voyant son ex rivale se rapprocher un peu trop près de son amant président, envoie un message cinglant pour soutenir l’élu sortant de la circonscription, prenant ainsi le contrepied de son amant, et de tout l’appareil politique le soutenant.

Georges Feydeau aurait surement tiré une comédie de mœurs de cette situation, en montrant la médiocrité des existences de nos dirigeants et en les tournant en ridicule.

Nul doute, que si la précédente Dame de l’Elysée ne faisait guère entendre sa voix (sans jeu de mots), la nouvelle risque d’être une épine supplémentaire dans le pied de Monsieur Hollande.

Je sens que l’on va bien se marrer dans les prochains mois, malgré toutes les taxes qui vont nous tomber dessus….

3 commentaires:

Nadezda a dit…

C'est lamentable ce crêpage de chignons. N'est pas Première Dame qui le veut!!!

Chat de Nuit a dit…

Et oui, c'est lamentable, mais pendant que l'on parle de cette affaire, on ne parle pas des vrais sujets, ceux qui fâchent....

Io Froufrou a dit…

Et j'ai comme dans l'idée qu'avec ce président-là, si peu capable de remettre sa tonitruante maîtresse à sa place, on va déguster.